Vote du budget du ministère des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires

Mme Maimouna Ndoye Seck annonce l’acquisition de 2 Airbus pour Air Sénégal

Airbus, Boeing, le combat se poursuit jusque sous nos tropiques. Air Sénégal, que le gouvernement entend remettre d’aplomb, verra sa flotte se renforcer avec l’acquisition de 2 Airbus A 319 et A 330, soit la fine fleur des moyens et longs courriers. Cela fait suite aux Atr qui assurent les liaisons sous-régionales. 100 milliards seront consacrés à la réhabilitation des aérodromes secondaires. Aibd a déjà battu son record de passagers avec un pic 9735 passagers au début du mois de septembre. Au total, à la date du 10 novembre, plus de 2 millions de passagers ont embarqué et débarqué sur place. Un gage de plus qui vient après la certification relative aux normes standards.  

Une enveloppe de 19.448.713.744 F a été votée par les députés contre 9.643.337.880 F pour l’exercice précédent soit une hausse de 9.805.375.597 F en valeur absolue et 101,7% en valeur relative.

3000 F, c’est le montant de la taxe payée pour le stationnement de 5 minutes, somme perçue par Senecartours sur les usagers.

L’Anacim, structure qui s’occupe de la météorologie, joue un rôle d’alerte aux autres secteurs que sont la pêche (annonce de houle) agriculture, santé et tourisme verra ses moyens renforcer à hauteur de 250.millions f.

Aibd a atteint sa vitesse de croisière et d’ici la fin de l’année, plus de 200.000 autres passagers sont attendus. Le pic de septembre s’expliquant aisément par la conjugaison de 2 facteurs, rentrée des classes pour les enfants vivant en Europe et surtout, retour des pèlerins des Lieux Saints de l’Islam.

L’Airbus A 330 Neo assurera les dessertes vers la France et d’autres capitales ou villes européennes. L’autre Airbus A 319 sera déployé sur le continent américain et d’autres pays fréquentés.

Concernant la Redevance pour le Développement des Industries Aéroportuaires, qui permet de rembourser les prêts, il est prévu une diminution, a indiqué Mme Maimouna Ndoye Seck. Un financement innovant, conjugué à l’ouverture d’un compte séquestre disposant déjà de 30 milliards alors que 230 milliards ont déjà été mobilisés pour le remboursement des dettes. Cette Rdia, sert ni plus ni moins qu’au remboursement des prêts contractés pour la construction de l’aéroport.

Revenant sur les aérodromes secondaires de Touba, Saint Louis, Ziguinchor, ils seront réhabilités et Saint Louis, occupera une place de choix avec la présence du gisement gazier. L’allongement des pistes et la réhabilitation concerneront aussi Kaolack.

Ibrahima Diop

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de