Vote du budget du ministère de la promotion des investissements et des partenariats : Khoudia Mbaye décline 4 programmes phares de son département

La promotion des investissements et des grands travaux, les partenariats public/privé et les financements innovants, l’administration électronique et la coordination, le pilotage et la gestion administrative, telles sont les grandes lignes de la mission assignée à Mme Khoudia Mbaye, ministre de la promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’Etat. Pour cela, le budget de son département est passé de 9.488.970.100 F à 25.701.135.500F soit une augmentation de 16.212.165.400 F en valeur absolue et 170% en valeur relative.

A ce jour, 3 Zones économiques spéciales (ZES) ont été créées alors que pour le Parc Industriel Intégré de Diamniadio, certaines entreprises s’y sont déjà installées. La ZES de Sandiara, la formalisation est attendue. Mme Khoudia Mbaye a aussi déploré le niveau d’engagement des crédits qui est de 76% alors que celui de la prise en charge est de 54% ; toutes choses pour dire que le fonctionnement prime une fois de plus sur l’investissement au Sénégal. Le grand défi selon Mme le ministre reste l’environnement des affaires par une meilleure prise en charge des facteurs de production et de connectivité, de la dématérialisation des démarches administratives liées à l’investissement et au commerce ainsi que le renforcement de l’environnement juridique et fiscal.

Courant 2019, Mme Khoudia Mbaye, a annoncé les actions prioritaires que sont la contribution à la réalisation du Ter, la finalisation et la vulgarisation de la Stratégie Nationale de Promotion des Investissements (SNPI), la contribution à l’émergence d’agropoles structurées pour accompagner la mise en place des domaines agricoles communautaires, la réalisation des études prospectives, la mise en place du projet « Smart Sénégal » qui ambitionne le développement numérique des villes et campagnes.

En soutien de son argument pour l’augmentation de son budget, Mme Khoudia Mbaye, a indiqué qu’elle servira à financer le projet de lutte contre les inondations à Pikine Irrégulier Sud (PIS) Phase 2 ainsi que le projet de développement du tourisme des entreprises.

Senegalinter / Ibrahima Diop 

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de