Vote du budget du ministère de la fonction publique et de la rationalisation des effectifs

Mme Mariama Sarr vante les chartes qualité de la déconcentration et de la déontologie

623.235.425 F de hausse en valeur absolue et 22,79% en valeur relative, soit un budget global de 3 milliards 358 millions F. Mme Mariama Sarr, ministre de la fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public, aura tout le loisir de dérouler ses réformes qui ont pour noms guichet unique, signatures électroniques, contrats de performances, …

Renouveler le service public pour les usagers devient une obsession car gage d’efficacité et d’efficience.  Pour arriver à la performance, il faut également de la motivation dans le cadre des contrats de performances. Le code de déontologie viendra en appoint de sorte que l’usager puisse disposer de services de qualité. Un service public de qualité intègre la professionnalisation des agents.

Mariama Sarr a annoncé également 52 mesures avec diverses structures de l’Etat. Il s’agit de Projet d’Appui à la Modernisation de l’Administration (Pama), de l’introduction de la signature électronique, entre autres, ou dématérialisation, du Programme d’Appui à l’Insertion des Diplômés de l’Enseignement Supérieur (Pades).

Plus loin encore avec la charte de la qualité, de la déconcentration, de la décentralisation et de déontologie.

Le suivi de carrière et le slogan « un fonctionnaire, un toit » sera étendu au-delà des fonctionnaires. D’abord réservé aux fonctionnaires, le programme sera étendu à d’autres Sénégalais. Le Ministère de la fonction publique travaille avec les départements concernés.

La masse salariale du pays de la fonction publique culmine à 1000 milliards F dont 140 sont alloués au personnel des agences et structures assimilées, au titre des salaires, indemnités et traitements divers, dira Mme Mariama Sarr. Sur la question des emplois, le ministre de la fonction publique a révélé qu’entre 2012-2017, 301.343 emplois ont été créés. Chaque année, 10000 agents sont incorporés dans les effectifs, a ajouté Mme la Ministre dont 7346 comprenant des profils techniques et interministériels.

Enfin, avec les départs à la retraite, le plan triennal de recrutement (2018-2020), a été adopté pour 5415 postes à pourvoir.

 Ibrahima Diop

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de