Présidentielle 2019 : Pourquoi Bamba Fall ignore la consigne de vote de Khalifa Sall

Le maire de la Médina, Bamba Fall, a officialisé sa position par rapport à la prochaine présidentielle. Après plusieurs semaines, selon lui, de réflexion et de concertation avec sa base, l’ancien socialiste a opté pour la neutralité. Il a invité ses militants à voter pour le candidat de leur choix.

Bamba Fall a d’abord revendiqué son idéologie. Il dit : « C’est aujourd’hui que je vais vous dire ce que je pense de cette élection présidentielle par ce qu’il y a trop de polémiques. Mais, ce que je peux rappeler à tout le monde, c’est que je suis un socialiste à vie. Je le suis depuis que j’ai 14 ans et je le resterai jusqu’à la mort. »

À ceux qui le soupçonne de chercher à migrer vers le camp présidentiel, le maire de Médina dit : « Qui me connaît sait que je sais ce que je veux. Pourquoi je me cacherais si je décidais de rejoindre l’Apr ? »

Bamba Fall d’ajouter : « Depuis que j’ai commencé à militer dans le Parti socialiste, personne ne m’a dit qu’il faut suivre Khalifa Sall. C’est par mon propre gré que je l’ai suivi. (…) Au contraire, c’est Bira et moi qui l’ont poussé à devenir ce qu’il est devenu aujourd’hui. Donc, celui qui veut se mettre entre lui et moi n’a qu’à savoir ce qu’il dit. Personne n’est plus proche de lui que moi et personne ne l’aime plus que moi. Mais, ce n’est pas à cause de lui que je fais de la politique. C’est dans le parti qu’on s’est connu. Il est socialiste et je suis socialiste. Il a un projet pour construire le Sénégal, j’y crois et c’est pourquoi je me suis rangé derrière lui. Mais, tout le monde sait que le mouvement ‘’Médina nouvelle vision jeunes’’ est plus ancien que ‘’Taxawu Ndakarou’’. Donc, il est bon aujourd’hui de le rappeler car il y a des hypocrites qui en parlent alors qu’ils n’en savent rien. »

Il martèle : « Je n’ai pas peur de ce que je dis. Et le jour où j’aurai une bonne raison de rejoindre Macky Sall, je le dirai tout haut, et ceux qui le veulent me rejoindront aussi. Et à l’instant où je vous parle, ce n’est pas le cas, c’est pourquoi je ne suis pas avec lui. »

Pour autant, Bamba Fall ne demandera pas à ses militants de suivre un des candidats de l’opposition.

Il dit : « J’ai écouté ma population. Et elle veut que celui qui dirigera le pays prend en compte que Khalifa Sall doit être libéré car il n’a rien fait. Elle veut aussi que le futur président de la République pense à la commune de Médina car il n’y a aucun projet pour les jeunes. Et vu que tous les cinq candidats sont des amis et que Khalifa Sall ne fait pas partie de la course, je dis que chacun vote pour le candidat de son choix. »

Seneweb

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de