Premier League : Liverpool s’impose de justesse face à Leeds

Ce samedi, dans le cadre de la première journée de Premier League, Liverpool s’est difficilement imposé à domicile face à Leeds (4-3), à l’issue d’un match spectaculaire. L’équipe de Marcelo Bielsa a fait très bonne impression.

Ce match entre champions a tenu ses promesses. Ce samedi, dans le cadre de la première journée de Premier League, Liverpool, qui avait terminé le précédent Championnat à la première place, a accueilli le promu Leeds, qui, sous la houlette de Marcelo Bielsa, avait de son côté été sacré en Championship en fin de saison dernière. A l’issue d’un match riche en buts et en occasions, marqué en première période par un pressing très intense de chaque côté, les Reds se sont difficilement imposés (4-3). Preuve des difficultés de l’équipe de Jürgen Klopp à imposer son jeu, celle-ci à inscrit ses quatre buts sur coup de pied arrêté, via des penaltys transformés par Mohamed Salah (1-0, 4e et 4-3, 88e), un coup de tête de Virgil Van Dijk sur corner (2-1, 20e) et une frappe pleine lucarne de Salah, encore lui, après un coup franc d’Andy Robertson mal repoussé par Pascal Struijk (3-2, 33e).

Leeds a égalisé trois fois

Mais les Peacocks sont revenus au score à trois reprises en profitant notamment des erreurs individuelles de la défense liverpuldienne: Jack Harrison a ainsi tiré parti avec brio de la passivité de Trent Alexander-Arnold puis de Joe Gomez (1-1, 12e), Patrick Bamford a exploité une énorme bourde de Van Dijk (2-2, 30e), avant que Mateusz Klich ne conclue d’une frappe croisée une belle séquence des visiteurs, initiée par une touche mal jouée par Alexander-Arnold (3-3, 60e). Ces trois égalisations ont été la conséquence logique de la très belle prestation de Leeds. Malgré la fébrilité des recrues Robin Koch (impliqué dans les deux premiers buts encaissés par son équipe) et Rodrigo (entré en cours de match, il a provoqué le second penalty), la formation de Bielsa a su développer un jeu souvent enthousiasmant, alternant les sorties de balles millimétrées et les lougues ouvertures précises, signées notamment du néo-international Kalvin Phillips, très en forme. De même, le gardien français Illan Meslier, malgré ses quatre buts encaissés, a fait bonne impression, réalisant quelques arrêts spectaculaires (28e, 40e, 49e). En revanche, les Reds, à l’exception de Salah, auteur d’un triplé, ont été globalement décevants.

Lequipe.fr

Share this:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *