Premier League : Liverpool maîtrise Chelsea avec un doublé de Sadio Mané


Supérieur dans la maîtrise du jeu, Liverpool a fait craquer Chelsea à Stamford Bridge (2-0). Les Reds ont profité de l’expulsion d’Andreas Christensen avant la pause et du talent de Sadio Mané, auteur d’un doublé.

Le match : 0-2

Liverpool avait affiché un peu de fébrilité pour venir à bout de Leeds la semaine dernière (4-3), le champion en titre a livré une prestation bien plus marquante ce dimanche pour annoncer qu’il faudra bien compter sur lui cette saison. Les Reds ont maîtrisé le premier choc de la saison de Premier League pour s’imposer à Stamford Bridge face à un Chelsea encore en recherche de repères, après son gros mercato (2-0). Une grosse impression à confirmer la semaine prochaine contre Arsenal.

Ce succès de Liverpool restera évidemment associé à la performance énorme de Sadio Mané, qui a répondu au triplé de Salah lors de la première journée. Le Sénégalais a fait basculer le match en provoquant l’expulsion de Christensen (45e, voir ci-dessous) et a signé un doublé éclair en début de seconde période, d’abord d’une tête parfaite sur un centre de Firmino consécutif à un une-deux avec Salah (50e) puis un but mêlant roublardise et maîtrise technique en pressant Kepa pour marquer dans le but vide après un contrôle superbe (54e).

Cette nouvelle boulette de Kepa ne manquera pas d’agiter la presse anglaise. Même s’il s’est bien repris ensuite, le gardien espagnol devrait rapidement perdre sa place au profit du nouvel arrivant Edouard Mendy (ex-Rennes). Après ce deuxième but heureux, Liverpool, boosté par la première de Thiago Alcantara, entré à la pause et immédiatement à l’aise, a voulu contrôler. Mais le remuant Werner (voir ci-dessous) a obtenu un penalty après avoir été bousculé par… Alcantara (73e). Le spécialiste Jorginho, après une course d’élan heurtée, a vu sa frappe être sortie par Alisson (75e), son premier arrêt en Premier League dans l’exercice.

Le tournant : le carton rouge de Christensen

Alors que Chelsea avait fourni beaucoup d’efforts pour contenir Liverpool en première période, tout le travail réalisé a été gâché à une minute de la mi-temps. Sur une ouverture d’Henderson, Mané s’est dirigé vers la surface mais a été plaqué par Andreas Christensen. D’abord averti par M. Tierney, le défenseur danois a été exclu après usage du VAR, pour avoir anéanti une occasion nette. Kai Havertz, encore en difficulté, dans un rôle de faux neuf, a été sacrifié et a laissé sa place à Antonio Rüdiger. Les Blues, en infériorité numérique, ont plongé.

Le fait : Fabinho-Werner, quel duel

Avec les forfaits de Joe Gomez et Joel Matip, Jürgen Klopp a dû trouver une solution Virgil van Dijk en défense centrale. Il n’a pas réfléchi trop longtemps, disposant au sein de son effectif d’un joueur capable de briller partout : Fabinho. Le Brésilien, ancien latéral droit reconverti en milieu tentaculaire, a été à l’aise immédiatement. Il a bien tenu le seul véritable danger des Blues Timo Werner, comme sur cette action de la 19e minute où il a laissé l’Allemand parti en contre sans solution, en le fixant merveilleusement. Werner n’a pris le dessus sur lui qu’une seule fois en première période avec un brin de chance et un contre favorable (32e).

Mais l’ancien joueur de Leipzig a continué d’être pressant. Comme lors de son premier match contre Brighton lundi (3-1), l’ancien buteur de Leipzig a obtenu un penalty en débordant Fabinho avant de se faire tamponner par Alcantara (73e). L’Allemand, lui, n’a pas déçu. Malgré ce petit accroc, Fabinho mérite aussi la mention très bien.

Lequipe.fr

Share this:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *