Premier League : Avec un doublé d’Ismaïla Sarr, Watford fait chuter Liverpool après 44 matches sans défaite

Enorme sensation en Premier League. Liverpool a sombré samedi à Watford (3-0) lors de la 28e journée. Les Reds n’avaient plus été battus en championnat depuis 44 matches. Leur dernier revers remontait au 3 janvier 2019, il y a près de 14 mois. Watford pointait pourtant à la 19e place avant ce week-end…

Liverpool a donc fini par tomber. Après 26 victoires pour un seul match nul cette saison, les Reds ont sombré à Watford (0-3). Et dans les grandes largeurs. Les joueurs de Jürgen Klopp ne répèteront donc pas la performance des Invicibles d’Arsenal qui avaient terminé la saison 2003/2004 sans perdre le moindre match. Depuis le 3 janvier 2019 et un revers contre Manchester City, Liverpool avait enchaîné 44 rencontres sans défaite en Premier League. Et puis Watford est arrivé…

Dès le début de la rencontre, le vent de la révolte a soufflé. Pourtant 19es au coup d’envoi, les Hornets ont démarré avec de réelles intentions et notamment un pressing haut. Peu à peu, Watford a pris le dessus sur des Reds relativement inexistants et rapidement dépassés quand le jeu s’accélérait. C’est ainsi que, dès la reprise, Alisson a dû s’employer sur une puissante frappe d’Ismaïla Sarr. Avec deux buts et une passe décisive, le Sénégalais aura incontestablement été l’homme de la rencontre.

Sarr s’amuse

Il aura été parfaitement aidé par Troy Deeney et Abdoulaye Doucouré. Véritable poison pour Lovren, l’attaquant anglais n’a eu de cesse de prendre le dessus sur le Croate à l’image du premier but où il lui passe devant pour l’empêcher de dégager le ballon. Doucouré a alors servi Sarr en retrait pour l’ouverture du score (1-0, 54e). Liverpool n’a pas eu le temps de réagir que le break était déjà fait. Bien trop attentistes, les Reds ont laissé Deeney récupérer le ballon le long de la ligne de touche alors qu’ils le voyaient déjà sortir des limites. Sa passe en profondeur a donc trouvé Sarr, seul face à Alisson. Le Brésilien n’a rien pu faire sur le piqué de l’ancien rennais (2-0, 60e).

Le troisième but ? On les mêmes et on recommence. Avec une inversion des rôles au passage. Encore une fois, tout est parti de la fébrilité de la défense de Liverpool. Une mauvaise passe en retrait d’Alexander-Arnold que Sarr a récupéré avant de servir son capitaine pour boucler le score (3-0, 72e). Avec un seul tir cadré en huit tentatives, les Reds n’auront été dangereux que sur un tir de Lallana sur l’extérieur du poteau (66e). Finalement, la seule mauvaise note de la journée de Watford est la sortie sur civière de Gerard Deulofeu pour une grave blessure au genou (32e). Pour Liverpool, il faudra faire bien mieux contre l’Atlético de Madrid pour voir les quarts de finale de Ligue des champions.

Avec Eurosport.fr

Share this:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *