Paix en Casamance : Salif Sadio écarte Robert Sagna et Cie des négociations

Le chef de l’aile combattante du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), Atika, ne veut plus négocier avec le Groupe de réflexion pour la paix en Casamance (Grpc) dirigé par Robert Sagna. Salif Sadio persiste et signe, précisant qu’il veut bien aller à la table de négociation mais, avec « des gens crédibles » à qui, il fait confiance. « Je veux négocier avec des gens crédibles », déclare le chef rebelle dont les propos sont repris par le journal Les Echos.

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de