Ousmane Sonko : « Le bilan de cette première année de législature est catastrophique »

Membre de la 13ème législature qui vient de boucler sa première année, Ousmane Sonko n’est pas du tout tendre quand il évalue le travail abattu par l’Assemblée nationale. Interrogé par nos confrères de BBC Afrique, le parlementaire juge que le bilan de cette première année est « catastrophique ». Avant de poursuivre : « on arrive même à n’avoir aucune fierté d’être député à l’Assemblée nationale ». Pour y reste-t-il ? C’est parce que, selon lui, « les sénégalais ont porté leur confiance sur nous pour que nous les représentions et, je crois que tous les sénégalais apprécient le travail que nous faisons à l’Assemblée nationale ; en tout cas, c’est ce qui me revient quand je sors dans la rue, quand je vais dans des manifestations. Mais ça, c’est individuel. Il y a des individualités extrêmement compétentes, sérieuses et positives. Des députés comme Mamadou Lamine Diallo, Moustapha Mamba Guissary, etc. Mais, l’appréciation que je fais transcende les individualités. Si je dois apprécier cette première année de législature, elle est catastrophique ; on a une Assemblée nationale qui ne l’est que de nom où on a une majorité des députés qui ne comprennent absolument rien aux enjeux, beaucoup d’entre eux n’en ont même pas les compétences ou la formation qui, sont téléguidés ou télécommandés à partir du palais de la République où on leur dit allez à l’Assemblée, si un député de l’opposition prend la parole, il faut huer, il faut insulter et, au moment de passer au vote, que le projet soit bon ou mauvais pour le Sénégal, levez la main et votez ; c’est ça notre Assemblée nationale ».

 

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de