Ousmane Sonko appelle à la vigilance face au « régime complètement aux abois » de Macky Sall

En meeting, ce dimanche aux Parcelles Assainies devant un public nombreux comme à chacune de ses sorties, le candidat à l’élection présidentielle du 24 février 2019 a appelé les populations à rester vigilantes face aux manœuvres du régime en place pour disqualifier des candidats déclarés.

Ses parrainages validés par le Conseil constitutionnel, le leader de Pastef Les Patriotes rappelle que « ce n’est pas parce que vous avez le nombre de parrainages requis que votre candidature est validée ; c’est un ensemble de conditions qui étaient exigées parmi lesquelles la production d’un certain nombre de documents qui prouvent, par exemple, la nationalité exclusive, que le casier judiciaire est vierge, etc. C’est un ensemble d’éléments et, nous ne sommes pas encore totalement à l’abris des surprises jusqu’au jour où le Conseil constitutionnel va publier sa liste ». Avant de révéler disposer « des informations sur un certain nombre de velléités et de manœuvres pour empêcher des candidatures dont (la sienne) ». Il poursuit : « nous avons en face de nous un régime complètement aux abois qui a très bien compris les enjeux de cette élection, qui mesure le degré de son impopularité auprès des populations et qui ne compte que sur des manœuvres pour écarter des candidats, ce qui a été fait avec le candidat du PDS et le candidat du PS, Khalifa Sall, en instrumentalisant de manière éhontée la justice. C’est ce qu’il essaie de faire avec le parrainage qui est un exercice qui n’est soumis à aucune rigueur (…). Nous considérons que ce régime va manœuvrer jusqu’au bout pour essayer d’écarter des candidatures qui pourraient être gênantes. C’est pourquoi nous avons appelé les populations de manière générale, nos militants et sympathisants en particulier à rester très vigilants par rapport à ces manœuvres qui sont en cours ».

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de