Macky Sall : “Nous ne sommes pas en campagne électorale à Podor”

Comme pour répondre à ses pourfendeurs, le président de la République a affirmé ne pas être en campagne électorale déguisée par sa tournée économique. Il a dans son escarcelle les 22 maires des 22 communes du département. Un gage pour mener à bien sa politique adossée à l’implantation d’infrastructures.

Le chef de l’Etat a tenu à expliquer, hier au dernier meeting tenu dans le département de Podor de sa tournée économique, qu’il n’est pas en campagne électorale. « Ceux qui disent que nous sommes en campagne se trompent lourdement vu que nous disposons des 22 communes de Podor ». Et de citer tout en remerciant les 22 maires acquis à sa cause. Il s’est aussi engagé à améliorer le quotidien des populations de la localité qu’il a visitée toute la matinée durant indépendamment du fait de l’absence de doléance particulière selon les termes de Abdoulaye Daouda Diallo, maire de Boké Dialloubé et non moins ministre des Finances et du Budget.

Aussi, le président de la République a voulu ne pas se prêter à l’énumération de ses « réalisations » tant chantées durant les trois premiers jours de sa tournée économique. Mais plutôt de continuer à « œuvrer » pour que ces réalisations parlent d’elles-mêmes. Le président du Conseil départemental de Podor avait mis l’accent sur la disponibilité de l’eau et l’électricité. Une doléance que le chef de l’Etat a dit bien tenir en compte.

Ces réalisations qui plaident en faveur du chef de l’Etat peuvent se décliner par cette route Boke Dialloube-Pété-Labgar. Mais aussi par le tronçon Gaye Kadar-Kara Woyndou qui va bientôt être construit pour faciliter la mobilité des populations. 7 milliards de F Cfa sont ainsi révus pour la réalisation de ce projet. Le président a donné des instructions au ministre de Commerce de mettre à la disposition des populations des magasins de stockage pour la conservation de leurs produits comme l’oignon, la pomme de terre. Cette initiative, à matérialiser en toute célérité, devrait coûter entre 2 à 3 milliards de F Cfa.

Très politique, le maire Abdoulaye Daouda Diallo a martelé que « Podor est et demeure un titre foncier du président de la République grâce aux réalisations et autres projets innovants ont permis aujourd’hui à la localité de Podor d’afficher un nouveau visage». Le président s’est félicité de son accueil exceptionnel dans toutes les localités qu’il a traversées.

Avec Lesoleil.sn

Share this:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *