Les boulangers suspendent leur grève après la baisse du prix de la farine

C’est acté. Les Sénégalais auront du pain dès ce vendredi. La Fédération sénégalaises des boulangers du Sénégal, qui enregistre plus de 8000 membres, a suspendu son mot d’ordre de grève. Une décision qu’elle a prise au sortir d’une rencontre avec le ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta, les meuniers du Sénégal, et les associations des consommateurs du Sénégal. Les différentes parties ont signé un protocole d’accords pour respecter les décisions prises.

Soucieux de la nécessité de garantir un équilibre économique dans les secteurs de minoteries et de la boulangerie et tenant compte du caractère hautement sensible de la farine et du pain pour les consommateurs, le prix de la farine boulangère est revue à la baisse pour une durée de deux mois. Ainsi le prix de la farine boulangère ex-usine passe de 17500 francs Cfa le sac à 16800 francs Cfa le sac soit une baisse de 700 francs Cfa sur le sac de farine. Dans les régions, le même différentiel de transport reste applicable. En outre, le conseil national de la consommation examinera les modalités d’homologation d’un nouveau format de pain d’un poids supérieur ainsi que les marges applicables dans la distribution du pain. Un arrêté du ministre chargé commerce fixera le fonctionnement retenu ainsi que les marges applicables dans la distribution du pain.

Dans le même sillage, un comité technique composé des représentants des ministères techniques sectoriels concernés des meuniers, des boulangers et des associations de consommateurs est mis en place. Ce comité, informe le ministre du commerce, est chargé procéder à la révision de la structure du prix de la farine à la suite de l’audit industriel prévu dans le secteur de la minoterie, de réviser la structure du prix du pain et d’élaborer un projet de règlementation en vue de l’assainissement du secteur et de la boulangerie. « Ce comité devra soumettre à l’appréciation du gouvernement les résultats de ses travaux dans un délai de deux mois », indique Aminata Assome Diatta.

Pour sa part, le président de la Fédération sénégalaise des boulangers du Sénégal s’est félicité de la réactivité des autorités du pays qui, très rapidement, ont décanté la situation. « La fédération nationale des boulangers du Sénégal a toujours dénoncé l’anarchie dans ce secteur. C’est pourquoi nous nous félicitons des résultats bien menés dans un temps record par rapport à nos revendications concernant le respect des conclusions des assises », a-t-il expliqué.

Emedia

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de