Le Saes décrète 2 jours de grève

Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) déterre la hache de guerre. En effet, après plusieurs alertes depuis le mois de juillet, les enseignants du supérieur décrètent un mot d’ordre de grève de 48h (les lundi 03 et mardi 04 décembre). Il proteste contre le non-respect du protocole d’accord signé le 15 mars dernier par le gouvernement. Mais, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est le refus du Trésor de respecter les engagements du Gouvernement sur la retraite et notamment sur le fonds de solidarité, malgré les cotisations versées par les universités publiques depuis juillet 2018. Pour le Saes, il s’agit d’un sabotage continu de l’enseignement supérieur par le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et tient le gouvernement pour responsable des perturbations dans l’espace universitaire. Aussi, les universitaires dénoncent-ils la violation de l’autonomie financière des universités publiques « avec l’application aveugle par le ministère de l’Economie des clauses d’un fameux programme Sica-Star conclu avec le FMI ». Ils fustigent aussi le refus de l’Agent comptable particulier (ACP) de l’Université de Thiès de remettre des documents comptables au Recteur.

Source : L’As

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de