La Coalition Hadjibou 2019 pas du tout satisfaite de la vérification des parrainages

L’air grave, le visage inquiet, Mapenda  Diaw Mbaye, mandataire du candidat Cheikh Hadjibou Soumaré, flanqué des coordonnateurs Mme Ngoné Ndoye et Mohamed Diallo, a fait face à la presse peu avant 23 heures hier soir. Ce face-à-face avec la presse plus qu’inhabituel témoigne au besoin de la suspicion sur fond de méfiance à l’endroit du Conseil Constitutionnel, chargé de valider les candidatures à la présidentielle du 24 février 2019.

Décrivant la situation vécue sur place, le mandataire national, Mapenda Diaw Mbaye, l’a qualifiée de nébuleuse. Et pour preuve, le temps passé sur place, l’absence d’interlocuteurs mais aussi des refus sans motivations ont fini de doucher ses ardeurs. Outre l’enveloppe scellée avec sa signature, l’admission dans les locaux a été refusée aux accompagnateurs.

Les premières informations portées à son attention portent sur des rejets sans toutefois disposer du fichier officiel : « nous laissons la plénitude des chiffres au Conseil Constitutionnel, la procédure a fini de nous désarçonner car nous ne sommes pas satisfaits de la vérification. Nous avons des réserves de 20000 signatures issues du parrainage ». Poursuivant ses récriminations, Mapenda Diaw Mbaye ajoutera en substance : « on a défloré notre document et on n’a pas reçu d’autres. Nous sommes inquiets car nous avons satisfait à tous les critères inimaginables, il est vrai que notre candidature dérange ».

« Le temps de passage a duré moins de 20 minutes », pestera le porte-parole, Mamadou Guèye, en mettant en garde les acteurs concernés.

Enfin, Mme Ngoné Ndoye précisera : « la Coalition Hadjibou 2019 a eu à procéder à toutes les vérifications avant d’aller au Conseil Constitutionnel, il y a des rejets remplaçables et des rejets définitifs sans motifs. Nous tenons dores et déjà à informer l’opinion car nous ne sommes pas sûrs que certains documents soient les nôtres. Nous avons réponses à tout et notre candidat est une force tranquille, quand il parle, cela fait tilt. »

Tout ce beau monde devra déférer au prochain rendez-vous fixé le mercredi à 10 heures.

Ibrahima Diop  

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de