Ismaïla Madior Fall : « Pourquoi Khalifa Sall est radié de l’Assemblée »

Khalifa Sall, ancien maire de Dakar révoqué par décret présidentiel, vient de perdre son statut de député. Il a été radié, hier jeudi, 18 janvier 2019, par le Bureau de l’Assemblée nationale. C’est le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall qui a adressé une correspondance au président Moustapha Niasse pour lui demander de faire appliquer la loi. Ce, en tirant les conséquences de droit de la condamnation par la Cour d’appel de Khalifa Sall et de le déchoir de son mandat de député qui va désormais revenir à Malick Gueye, responsable des jeunes du Grand Parti.

Interpellé par iRadio dans son édition de 12 heures, Ismaïla Madior Fall s’explique sur cette décision de justice. « Il y a ce qu’on appelle l’exécution des décisions de justice. Cela veut dire que quand une décision de justice est rendue, soit on l’exécute soit on ne fait rien. Donc, ici, il y a une décision définitive. Le pouvoir en cassation fait que la décision est définitive. Aujourd’hui, les autorités judiciaires du pays ne font qu’exécuter cette décision. Et je reviens à la Constitution dans son article 61 dernier alinéa qui stipule que le député qui fait l’objet d’une condamnation pénale définitive est radié de la liste des députés sur demande du ministère de la Justice », argumente-t-il.

Emedia

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de