Grièvement blessé, Khadim Ndiaye rassuré par Antonio Souaré pour sa reconversion

Au cours de la rencontre de 1/4 de finale de League africaine des champions, le gardien de but sénégalais a été victime d’une double fracture tibia-péroné, prémisses d’une fin de carrière surtout à 33 ans révolus.

Les images qui ont fait le tour du monde ont déclenché un énorme moment de solidarité aussi bien de ses partenaires que de ses adversaires. Les dirigeants du Wydad de Casablanca n’ont pas été en reste avec la prise en charge de l’opération. C’est dire que le présent de Khadim Ndiaye sera fait de soins intensifs et rééducation.

L’avenir sportif étant incertain, reste l’après-carrière. C’est sur ce point précis que son employeur et président, Antonio Souaré, a créé l’événement en lui assurant une reconversion dans le club de Horoya. Autant dire que Khadim Ndiaye, ne craignant plus la retraite sportive, pourra avoir un moral d’enfer pour suivre sereinement sa rééducation et pourquoi pas retrouver les terrains.

L’auteur d’un tel geste n’est autre que le président Antonio Souaré connu pour sa générosité et son humanisme. Par ce geste, il vient de prouver à la face du monde que sport rimait avec humanisme, que haute compétition et recherche de résultats et de palmarès passait après la santé des sportifs, producteurs de spectacles. Assurément le monde de la haute compétition est telle que bon nombre d’acteurs sont aux oubliettes, les uns malades, les autres ruinés et laissés à leur propre sort.

Pour qui connait Antonio Souaré, force est de constater qu’il n’est pas à son premier geste. Khadim Ndiaye est sénégalais, Antonio Souaré l’aurait fait pour un belge, un togolais, un bosniaque, un français, un polonais, un burkinabé, … Un tel acte mérite la reconnaissance des sportifs du monde.

Puisse l’Eternel le rétribuer à travers cet acte plein de noblesse de cœur

Ibrahima Diop

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de