Abdoul Mbaye pessimiste sur une grâce de Khalifa Sall 

Ce sera une grande surprise selon Abdoul Mbaye de voir le président de la République gracier l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall. Le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) est pessimiste quant à la libération de Khalifa Sall, malgré l’espoir nourri par certains proches de l’ancien édile de Dakar. Invité de l’émission « Jury de Dimanche » sur Iradio, l’ancien Premier ministre déclare que jusqu’à preuve du contraire, le président Macky Sall ne va pas gracier Khalifa Sall. Pour cause, les enjeux politiques et la nature du chef de l’Etat. Il est convaincu que le chef de l’Etat « n’est pas magnanime et est un homme méchant ». En plus de cela, il y a les enjeux de la présidentielle de 2024, ce qui fait que la chasse aux éventuels candidats n’est pas arrêtée. A l’en croire, cette opération de liquidation d’éventuels candidats présidentiels s’explique par le souci de Macky Sall de « protéger ses arrières ». Pour tous ces faits, Abdoul Mbaye pense que le chef de l’Etat ne prendra pas le risque de gracier Khalifa Sall.

L’As

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de