Conseil constitutionnel : Malick Gakou recalé

Le président de la coalition du Grand Parti, a été finalement recalé par le Conseil constitutionnel. Il n’a pas pu valider le nombre de parrainages requis pour être candidat à l’élection présidentielle du 24 Février 2019.
Après l’invalidation de sa candidature, Malick Gakou n’a pas fait dans les menaces où des propos durs à l’encontre du Conseil Constitutionnel, il a remercié les parrains et pris l’invalidation de sa candidature avec philosophie.

IGFM

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de