Béthio Thioune condamné à 10 ans de travaux forcés pour complicité de meurtre

La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour a condamné, lundi à 10 ans de travaux forcés, le guide des Thiantakounes, Cheikh Bethio Thioune, pour complicité de meurtre et non dénonciation de meurtre.

Le tribunal a également ordonné le placement sous séquestre de tous ses biens et a accordé 100 millions de francs de dommages et intérêts à chacune des (deux) parties civiles.

Le guide des Thiantakounes, une organisation religieuse d’obédience mouride, a été jugé par contumace dans le cadre du procès pour meurtre de deux de ses disciples, Bara Sow et Ababacar Diagne. Ils avaient été torturés et enterrés en 2012 à Médinatoul Salam, une localité de la commune de Mbour (ouest).

La Chambre criminelle a en revanche acquitté Béthio Thioune et cinq de ses co-accusés du chef d’accusation d’association de malfaiteurs.

Parmi les 19 coaccusés de M. Thioune, 16 ont écopé de peine de travaux forcés allant de 5 à 15 ans, alors que trois ont bénéficié d’un acquitement.

S’agissant de Cheikh Béthio Thioune, le tribunal n’a pas retenu la contrainte par corps en raison de son âge (80 ans) et de son état de santé.

Les avocats des accusés disposent d’un délai de quinze jours pour faire appel de ces condamnations

APS

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de