Aliou Sall : « Des proches du président paient des opposants pour m’attaquer »

C’est un Aliou Sall visiblement très en colère contre certains de ses camarades de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir) qu’on a vu hier, dimanche. Sans faire dans la langue de bois, l’ancien directeur de la Caisse de Dépôts et Consignations dit demeurer convaincu que ces ennemis ne sont personnes d’autres ses camarades de parti, dont certains chercheraient à nuire sa réputation à tout prix.

Dans une déclaration tenue lors d’une rencontre initiée par ses soins dans le but de remercier ses souteneurs, notamment les jeunes de sa ville, Guédiawaye, le frère du président a tiré à vue. « Certains proches du président de la République utilisent leur argent pour payer les opposants pour qu’ils m’attaquent. Nous les connaissons et ils savent que je le sais. Leur objectif, c’est d’enterrer Aliou Sall mais, qu’ils sachent que c’est peine perdue. Qu’ils sachent que le moment opportun, je leur ferai face », prévient le maire de Guédiawaye qui rumine toujours sa colère depuis les accusations portées contre lui sur la gestion du pétrole et du gaz.

« Si mes adversaires pensent qu’en enterrant Aliou Sall, ils vont accéder au sommet, ils se trompent. Qu’ils continuent d’accuser, d’insulter et de comploter. Je vais gérer mais, le jour où je déciderai de faire face, ils verront. Pour le moment, on va faire face à l’opposition », menace le maire de Guédiawaye. Par ailleurs, Aliou Sall a soutenu que ceux qui lui prêtent des ambitions présidentielles ont tout faux car, jure-t-il, il n’a aucune prétention à se présenter à une élection présidentielle.

Emedia

C'est sympa de partager...

Vous aimerez aussi...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de